Apartheid au Moyen-Orient

Selon un rapport du Programme des Nations Unies pour le Développement la discrimination envers les femmes dans le monde arabe est un frein majeur au développement économique et social. La place des femmes y est plus faible que dans toute autre partie du globe. Dans un grand nombre de ces pays la mise à l’écart des femmes est inscrite dans la législation. Les codes de la famille instituent l’exclusion au moyen de la polygamie, du mariage d’enfants, du divorce, de la propriété ou de la succession. Apartheid.

Les communautés chrétiennes du monde arabe sont en voie de disparition. Les chrétiens subissent un statut de citoyen de seconde zone, sont l’objet de brimades, de ségrégation, de tracasseries administratives ou de persécutions. Apartheid.

Les communautés homosexuelles du monde arabe font l’objet de graves violations des droits de l’homme. Dans la plupart de ces  pays l’homosexualité est considérée comme un crime. Apartheid

Les pays arabes n’ont pas voulu intégrer les palestiniens après les avoir incités à quitter Israël en 1948. La Ligue arabe a adopté en 1959 une résolution stipulant qu’aucun de ses membres ne pouvait accorder la citoyenneté aux palestiniens. Au Liban les palestiniens ont l’interdiction de créer une entreprise. Apartheid.

Depuis 1948 plus de huit cent mille juifs du monde arabe ont été arrêtés, torturés, expulsés, spoliés ou assassinés du seul fait qu’ils étaient juifs. Des décrets officiels leur ont dénié les droits les plus élémentaires, et beaucoup ont été déchus de leur nationalité. Apartheid.

Le président du tribunal israélien qui a expédié en prison le chef président de l’Etat pour délits sexuels est un Arabe. Apartheid?

Les députés arabes au Parlement israélien sont des législateurs comme les autres, même quand ils sont ouvertement antisionistes. Apartheid?

Un juge arabe siège de façon permanente à la Cour Suprême d’Israël. Apartheid?

Israël est le seul pays du Moyen-Orient où la liberté de culte est totale, et où l’abstention de culte est une opinion comme une autre. Apartheid?

La liberté de presse est absolue en Israël, y compris pour des sympathisants des ennemis de l’Etat. Apartheid?

Le système de santé en Israël ne fait aucune distinction entre usagers. Médecins arabes et juifs coopèrent sur tous les plans. Patients arabes et juifs sont soignés côte-à-côte de manière identique. Apartheid?

Le juge Goldstone, peu suspect de sympathie envers Israël depuis son rapport sur “Plomb Durci”, affirme en tant qu’ex-magistrat d’Afrique du Sud que l’accusation selon laquelle Israël est un État d’apartheid est un mensonge malveillant.” Apartheid?

Israël est une société pluraliste. Aucun arabe dans aucun pays arabe ne jouit des droits du citoyen comme en Israël. Apartheid?

Une femme arabe a été élue Miss Israël uniquement parce qu’elle était belle. Apartheid?

10 comments to Apartheid au Moyen-Orient

  • evelyne goldstein

    daniel,

    avec toute mon amitié, je trouve que tu te laisses aller

    tu vaux mieux que cela

    on peut trouver toutes les qualités du monde à notre système, et toutes les largesses d’esprits que tu cites

    mais on peut aussi trouver le contraire de chacune de tes citations… dans notre chèr pays.

    Et dieu sait si les faiblesses ne seraient pas plus énormes que les forces si nous en faisions un inventaire “non biaisé”

    non vraiment daniel!

    je mes cela sur le compte de ton amour incommensurable de ce pays

    entre nous, nous ne sommes pas des anges, tu n’es pas naif, quand même!

  • igal

    Bien vu Daniel
    et on pourrait continuer sans cesse pour bien prouver que ceux qui critiquent et taxent Israel ou le peuple juif Apartheid, feraient mieux de balayer devant leurs portes.
    Qu’ils relisent les principes mosaïques tant repris dans les prières, tant bien que même les “esclaves” devaient jouir du jour de repos etc….
    Ce monde serait encore si barbare, sans l’arrivée de ces sages qui nous sont si chers dans nos traditions millénaires.
    C’est vraiment de la pure hypocrisie de vouloir nous salir.
    Israel, ou le peuple juif, continueront d’éclairer et donner le bon exemple dans encore beaucoup de domaines, Amen
    Bien amicalement
    Igal

  • Igal

    A Evelyne Goldstein
    Je ne comprends pas vos remarques à l’encontre de Daniel.
    Vous pouvez aussi être très fière de notre pays et de son système.
    Dans tous les domaines.
    Sachez vous que nous sommes le seul pays au monde qui
    a la langue arabe comme deuxieme langue officielle.
    Quel autre pays avec forte population musulmane le permet en Europe ou ailleurs.
    Allons chère madame, un peu plus de encouragement pour Daniel.
    Cordialement
    Igal AZUELOS

  • A Evelyne, en toute amitié également:

    Je n’ai pas fait allusion à ce qui m’a poussé à écrire cet article parce que je ne voulais pas faire de la publicité à nos ennemis. En réalité j’ai été contacté, tout comme d’autres bloggeurs, par le mouvement “Im Tirtzou”, une ONG qui organise en Israël une “semaine de l’apartheid arabe” en réaction à celle de “l’apartheid israélien” à travers le monde. Ils m’ont demandé si je voulais bien écrire un billet qui mette les choses en perspective, à savoir que la plupart des pays arabes pratiquaient non seulement un apartheid de fait, mais un apartheid de droit, comme en Arabie Saoudite où les non-musulmans ne peuvent pas circuler sur certaines routes ni pénétrer dans certaines villes.
    Il est légitime de s’élever, le cas échéant, contre telle ou telle dérive du pouvoir en Israël, tout comme dans n’importe quel Etat de droit. Il est également légitime de faire preuve d’empathie pour les palestiniens des Territoires quelle que soit la conception que l’on ait de la présence israélienne.
    Mais traiter Israël d’Etat d’apartheid est une ignominie contre laquelle non seulement tout israélien doit s’élever, mais aussi tout démocrate. Traiter Israël d’Etat d’apartheid alors que tous ses voisins sans exception violent tous les jours les droits humains est un inacceptable dépassement de bornes.
    Personne n’a le droit de tolérer que l’on consacre une semaine à “l’apartheid israélien” alors que les ennemis d’Israël pratiquent eux véritablement l’apartheid, s’enfoncent graduellement dans l’obscurantisme et la barbarie, et massacrent tous les jours des innocents dans l’indifférence du monde dès lors que ni tués ni tueurs ne sont juifs, et que cette tuerie ne sent même pas le pétrole.

  • raphaël

    salut Evelyne, salut Igal (c’est Rafi),
    c’est justement parce que ‘nous ne sommes pas des anges’ que nous éprouvons ‘un amour incommensurable de ce pays’. Sentiment humain somme toute excusable lorsque nous comparons nos injustices locales (et il y en a, je suis bien d’accord) aux atrocités de par ailleurs. Daniel n’est peut-être pas un ange. Mais, les démons, et les vrais salauds, qui les dénoncera enfin? Un autre ange? Rafi.

  • kravi

    Évelyne,
    l’apparent manichéisme de ce papier ne saurait le discréditer. Il s’appuie sur des faits, certes caricaturaux, mais néanmoins irréfutables, comme tous les faits.
    Cette imbécile et immonde semaine de « l’apartheid israélien » ayant pour but de délégitimer Israël s’inscrit dans une stratégie d’éradication. Elle s’adresse à des gens à tout le moins désinformés à qui il convient d’apporter un minimum d’informations vraies. L’article de Daniel y contribue.