Gaza et Molenbeek, même combat.

Le monde découvre avec stupeur l’existence de Molenbeek, cette obscure commune de l’agglomération bruxelloise devenue sanctuaire islamiste et repaire d’assassins. Il est vrai qu’après les attentats de Paris les autorités belges sont intervenues de manière musclée, mais le rôle des forces de l’ordre est comparable à celui des pompiers: on les appelle généralement quand l’incendie s’est déjà déclaré, c’est-à-dire trop tard.

Dans un société démocratique, prévenir le terrorisme consiste à ne pas transiger sur certains principes. De ce point de vue l’Europe a failli en fermant les yeux sur l’islamisme, dont les objectifs sont pourtant clairs. Penser que Paris pouvait échapper à cette calamité est d’un coupable aveuglement.

Tous les musulmans ne sont pas islamistes, mais il n’en est pas moins vrai que tous les islamistes vivent comme des poissons dans l’eau parmi les musulmans. Il y a une espèce d’omerta qui tétanise ces populations, dont on ne distingue pas bien si elle repose sur une adhésion tacite, une complaisance criminelle ou une terreur indicible.

Il y a une sorte de schizophrénie en Europe à ne pas admettre que les forces islamistes qui appellent à liquider Israël sont les mêmes que celles qui mettent des salles de spectacles et des restaurants à feu et à sang à Paris.

Le grand public a pu croire que les attentats visant l’Hyper Casher ou Charlie-Hebdo signalaient ce qu’il fallait ne pas être pour se sentir en sécurité en France. Le grand public a pu le croire, mais les autorités sont impardonnables de l’avoir cru. Certains ont même cru bon de suggérer que ne plus porter de kippa et ne plus s’en prendre au Prophète rétablirait le calme. Ces jours-ci le gouvernement belge a même franchi un nouveau pallier: ne plus aller au cinéma, ni aux compétitions sportives, ni à l’école. Pour le moment il semble encore permis de respirer, mais allez savoir ce que les politiciens vont encore trouver avant d’aller à l’essentiel.

Nous savons depuis la Shoah que l’antisémitisme est le plus sûr indice d’une société qui perd ses repères. Aujourd’hui c’est l’antisionisme – avatar de l’antisémitisme – qui joue ce rôle. Le parti-pris antisioniste d’une majorité d’intellectuels et de journalistes en Europe est inquiétant non seulement pour Israël, mais pour le monde libre lui-même. Faire une différence entre le Hezbollah, le Hamas et l’Iran d’une part, et Daesh et Al Qaeda d’autre part n’a aucun sens, parce que l’islamisme est une idéologie qui n’a ni feu ni lieu. Son ennemi est le genre humain tout entier, ce qui inclut les terroristes eux-mêmes, qui considèrent la mort – celle des autres comme la leur – comme valeur suprême.

Si l’Europe ne prend pas la mesure de ce fléau, les choses n’en resteront pas là, parce que les Djihadistes ne savent que trop bien avec quelle facilité ils peuvent opérer dans un Etat de droit. C’est pour cela qu’il y va de l’intérêt de l’Europe que de soutenir l’Etat d’Israël et de cesser de le stigmatiser avec des directives bêtes et méchantes comme l’étiquetage de produits de Cisjordanie. Il n’est pas anodin de noter que les  responsables politiques français ont voté cette ignominie qui a englouti des fortunes en commissions spéciales et en consultants, alors qu’au même moment des Djihadistes s’apprêtaient à exterminer des Parisiens à la Kalachnikov.

Ces mêmes Djihadistes qui de Tel Aviv à Paris sèment la mort partout où il y a des vivants; qui non seulement prônent que la fin justifie les moyens, mais que les moyens sont en eux-mêmes une fin; qu’il s’agit moins pour eux de s’emparer du monde que de le quitter avec éclat; que le paradis au ciel vaut bien l’enfer sur terre.

l’Europe a le devoir de soutenir cette minuscule démocratie qu’est l’Etat d’Israël confronté à une guerre dont l’Europe n’entend que les bruits de bottes mais qui deviennent de plus en plus audibles. A bon entendeur salut.

Israël et Europe, même combat.

8 comments to Gaza et Molenbeek, même combat.

  • igal

    Gaza-Molenbeek-Saint Denis-Racca,
    et bien d’autres.
    c’est un infernal scénario.
    Le noyau de l’extremisme islamiste est plus ancré qu’on ne le pense.
    De tous temps, l’Islam a “avancé” dans la violence afin de se trouver aujourd’hui comptant plus de 1,3 milliards d’individus.
    Certes, 90% peut-être n’aspirent qu’à la paix, mais parmi les 10% restants, les fomenteurs pullulent, les meneurs dirigent et imposent leurs lois, soi-disantes issues du prophète et en son nom tout leur est permis.
    La tâche que l’occident a à contrecarrer n’est pas si simple et par des paroles ou des politico-correct, il n’avancera pas et subira le sort de se voir dimunué, voire en voie d’instinction.
    A moins d’un sursaut général: crever l’abcès tant qu’il est encore temps.
    Pulvériser les points vitaux tels que Racca ou la Mecque ou Médina par une petite bombe style Hiroshinma;
    Ce sera fait tôt ou tard, il faut absolument détruire le mythe du dieu Allah.
    Comme avec Hirohito qui s’était déclaré ne plus être dieu après Hiroshima et Nagasaki;
    Ceci a permis la capitulation de l’empire nippon.
    A bon entendeur

  • gilbert farache

    Aucune mesure securitaire ne freinera la guerre declarée par l’Islam à Israel et au monde entier.Elle est menée dans le but d’Islamiser par le sabre l’humanité,comme le prophète l’avait indiqué .Mais ces fanatiques ignorent que leur fin est programmée depuis l’hegire en même temps que celle du christianisme depuis Jesus.Les évènements contemporains nous le confirment: la fin de l’exil du peuple juif et son retour à Sion en 1948 rejeté par toute la oumma fut le debut de leur destin funeste.
    Les musulmans furent soutenus plus ou moins ouvertement par les chretiens dans leur refus de reconnaitre Israel ,et ce soutien a culminé par les decisions onusiennes pratiquement unanimes contre lui.Mais aujourd’hui en plus de s’entretuer entre musulmans (Irakn Syrie Yemen… )et entre chretiens
    (Ukraine,Irlande,Espagne…),ils se tuent Entre musulmans et Chretiens (Serbie,Tchetchenie,Armenie,Irak,Syrie,…) et même entre Bouddhistes et Musulmans et Chretiens (Chine,Thailande,Philippines…).
    Dans moins d’un siècle ,ces religions vont disparaîtrre,et la verité Abrahamique reviendra eclairer l’humanité depuis Jerusalem.
    Le sang juif que ces religions continuent de faire couler partout
    doit nous rassembler et nous rappeler qu’il n’aura pas été versé en vain.
    n’a pas été versé en vain.

  • igal

    Bonjour Daniel
    Voici le texte corrigé

    Gaza-Molenbeek-Saint Denis-Racca,
    et bien d’autres.
    c’est un infernal scénario.
    Le noyau de l’extremisme islamiste est plus ancré qu’on ne le pense.
    De tous temps, l’Islam a “avancé” dans la violence afin de se trouver aujourd’hui comptant plus de 1,3 milliards d’individus.
    Certes, 90% peut-être n’aspirent qu’à la paix, mais parmi les 10% restants, les fomenteurs pullulent, les meneurs dirigent et imposent leurs lois, soi-disantes issues du prophète et en son nom tout leur est permis.
    La tâche que l’occident a à contrecarrer n’est pas si simple et par des paroles ou des politico-correct, il n’avancera pas et subira le sort de se voir diminué, voire en voie d’instinction.
    A moins d’un sursaut général: crever l’abcès tant qu’il est encore temps.
    Pulvériser les points vitaux tels que Racca ou la Mecque ou Médina par une petite bombe style Hiroshima;
    Ce sera fait tôt ou tard, il faut absolument détruire le mythe du dieu Allah.
    Comme avec Hirohito qui s’était déclaré ne plus être dieu après Hiroshima et Nagasaki;
    Ceci a permis la capitulation de l’empire nippon.
    A bon entendeur

  • Francois pollak

    “Fin daan moal in Gods oieren” just in case q q comprendrais pas
    De ta bouche aux oreille de Dieux

  • gilbert farache

    Je vous recommande de lire les commentaires sur Mediapart.Ils sont representatifs de l’opinion occidentale qui considère Israel comme le mal absolu seul responsable de la violence islamique.La misistre suedoise l’a exprimée sans complexe.

  • Muriel

    Daniel, j’aime beaucoup ta chronique et je suis tout à fait d’accord avec le mot “schizophrénie”. Je pense que c’est le souhait secret ou inconscient de beaucoup de juifs de voir à présent le patient guérir de cette maladie grave du dédoublement de la personnalité, mais je vois que là aussi c’est voeux pieux, peine perdue, trop tard, c’est le pompier -, pas l’alarme anti-feu qui sonne. Je pense que ton article force au diagnostic de la maladie, et c’est cela que j’apprécie. Comprendre son mal est déjà un soulagement. Perso j’en veux au media ici en Europe qui ont mis le feu, mais les media ne sont que le reflet d’un peuple,tout comme tes mots dans les media sont un reflet de ce qui existe dans notre peuple, merci d’y prêter ton talent.

  • gilbert farache

    Daniel,nous aurons beau argumenter comme tu le fais ,preuves à l’appui que le droit d’exister en tant qu’Etat nous oblige à repondre aux agressions de toutes sortes,militaires ou terroristes,les intoxiqués de Mediapart,eux,persistent à cracher leur haine des Juifs.La majorité des occidentaux pense exactement comme eux.Notre survie miraculeuse tout au long des millenaires represente à leurs yeux la pire defaite du combat exterminateur qu’ils ont mené alliés à l’Islam.
    Et notre exemple ne leur sert pas de leçon.Les gesticulations inutiles de leurs dirigeants ne les mobiliseront pas pour se battre contre le monstre qu’ils ont enfanté.Les votes européens contre Israel à l’ONU dans toutes les resolutions proposées par les pays arabo-musulmans ,en sont une preuve eclatante.
    Nous verrons bientôt la disparition des civilisations chretiennes et musulmanes,qui firent des Juifs les boucs-emissaires de toutes leurs turpitudes.

  • gilbert farache

    Les commentaires sur Mediapart sont le reflet des opinions de son créateur ,Plenel,clone des denonciateurs de Juifs.Son islamophilie propalestinienne est motivée non pas par sympathie pour l’Islam mais par sa haine obsessionnelle des Juifs.Ces commentateurs ignorants l’histoire sont aussi fanatiques que les musulmans dont la radicalité n’est que la stricte application des enseignements coraniques.Il faut rappeler que le cathechisme chretien enseignait la haine des Juifs,aux enfants qui devenus adultes les persecutaient et les brûlaient .ET cet enseignement a laissé des traces indelebiles chez Plenel.