Categories

A sample text widget

Etiam pulvinar consectetur dolor sed malesuada. Ut convallis euismod dolor nec pretium. Nunc ut tristique massa.

Nam sodales mi vitae dolor ullamcorper et vulputate enim accumsan. Morbi orci magna, tincidunt vitae molestie nec, molestie at mi. Nulla nulla lorem, suscipit in posuere in, interdum non magna.

Catherine Ashton ou l’oracle de Gaza

Catherine Ashton, Vice-présidente de l’Union Européenne, a mis sur un même plan le meurtre d’enfants juifs en France et la légitime défense qu’exerce Israël à Gaza.  Cette dérive illustre  l’état d’esprit qui anime une certaine classe politique européenne qui se complait comme au Moyen-âge à accuser les juifs de tout, y compris quand les juifs eux-mêmes sont l’objet d’un massacre. L’ignoble amalgame de Catherine Ashton consiste à insinuer que si Israël n’existait pas, on ne s’attaquerait pas aux juifs. Une sinistre mais simple compilation historique démontrerait pourtant qu’on tuait beaucoup plus d’enfants juifs avant la création de l’Etat d’Israël que depuis.

Les propos de Catherine Ashton sont aussi méprisables qu’impardonnables, non pas à cause d’un écart commis dans un moment d’égarement, mais suite à un enchaînement de déclarations et de prises de positions qui ne peuvent laisser aucun doute sur ses motivations. Il y a chez Catherine Ashton un délire apparent, mais qui masque en réalité une volonté délibérée de nuire aux juifs.

L’UPJF (Union des Patrons et Professionnels Juifs de France) demande au gouvernement français d’élever une protestation officielle à l’encontre de Catherine Ashton. L’UPJF relève que celle -ci est une récidiviste, qu’elle avait déjà fait l’apologie des kamikazes palestiniens dans le passé, qu’elle recourait au mythe du complot juif mondial, qu’elle avait apporté son soutien au Hamas lors du blocus de Gaza, qu’elle en avait rencontré le chef, et qu’elle a accusé les israéliens de trafic d’organes lors de l’opération israélienne de secours à Haïti.

Quand Catherine Ashton sympathise avec ceux qui ont pour programme explicite la liquidation d’Israël, elle perd toute légitimité et doit en tirer les conséquences. Les seuls au monde qui ont le droit de traiter avec le Hamas sont les israéliens eux-mêmes – s’ils en décident ainsi – parce que c’est leur peau qui est en jeu. Ni Catherine Ashton ni Régis Debray ni Stéphane Hessel ni Edgar Morin ni Jean Daniel ni Daniel Cohn-Bendit ni Rony Bruman ni les autres apôtres – juifs ou non-juifs – de cette bien-pensance européenne n’ont le droit d’être complaisants envers les terroristes de Palestine ou d’ailleurs.

Il n’y a aucune option digne de l’Union Européenne face au conflit israélo-palestinien, autre que celle d’un soutien franc et massif  à Israël, comme cela a été le cas de la plupart des pays d’Europe lors de la création de l’Etat Juif. Cela n’implique pas qu’Israël soit au dessus de toute critique, mais que l’Etat d’Israël doit être soutenu sur le fond de sa revendication, qui est celle de son droit à l’existence.

Ce que les responsables politiques européens doivent intégrer c’est que ce que les ennemis d’Israël ambitionnent  n’est ni une rectification de frontières ni une fin de l’occupation, mais l’éradication du peuple juif en passant par la destruction d’Israël, seule démocratie du Moyen-Orient où les arabes eux-mêmes sont des citoyens libres. Entre Israël et des régimes assassins comme ceux de Syrie, d’Iran, du Hezbollah ou du Hamas il n’y a pour l’Europe ni à être neutre ni à se contorsionner. Il y a à être solidaire d’Israël.

8 comments to Catherine Ashton ou l’oracle de Gaza

  • kravi

    Merci Daniel, on ne saurait mieux dire.
    Des choses aussi justes, claires, simples et démontrées ne devraient même pas avoir à être discutées.
    Seulement voilà : le post-colonialisme de mauvais aloi, l’indignation sélective à trois euros, la realpolitik pétrolière, l’anti-israélisme du Quai, la doxa bien-pensante, l’inculture historique, les postures d’une presse scélérate, la lâcheté politicienne et l’antisémitisme canal historique se donnent la main pour mentir et falsifier.
    C’est la confusion des valeurs et le règne de la perversité.

  • gilbert farache

    ttoutes les recriminations ne servent à rien.La haine viscerale et ancestrale du Juif ne peut être combattue
    par une argumentation la plus logique et evidente soit-elle.L’agresseur de 1948,celui qui ne voulait pas d’un Etat Juif
    en 1948 et mettait toutes les forces disponibles pour le detruire a engendré une descendance devenue victime aux yeux de ces chretiens heureux de trouver le pretexte de diaboliser le Juif .Incapables d’assumer ouvertement leur ignoble mepris du Juif,ils voudraient le voir une fois encore errant sans patrie,afin de le reduire à mendier leur tolerance.
    Ils ignorent que l’Exil de 2000 ans qui prit fin en 48 est le dernier avant l’accomplissement de la mission universelle qui fut attribuéee au peuple hebreu.
    Puisse Ashton et ses semblables vivre assez longtemps pour être temoins de leur decheance et de leur conversion à la
    paix universelle

  • Muriel

    Daniel, tu es en grande forme et ça fait plaisir à lire, merci pour ton excellente chronique que j’approuve tout à fait. La question que je vais poser est peut-être une inspiration pour une prochaine chronique. Après le speech d’Ashton, on a lu des articles scandalisés et on nous a demandé de signer une pétition sur internet. Que se passe-t-il suite à cette pétition ? Va-t-elle filer ? Et sinon à quoi servent ces fouttus pétitions sur internet ?

  • Michel GOldberg

    Cher Daniel
    Je te remercie davoir ecris cet article et de mettre tout ces bien pensants a leur place .A savoir s’ils peuvent se rendre compte de leurs inepties
    Michel

  • Samy Goldberg

    att Danielou.
    moi qui critique toujours,je n’ai rien a ajouté.Je me répéte en disant a qui veut l’entendre.Défençe et résistançe.Contre Amalek pas de dialogue

  • Igal

    C’est belote et rebelote,
    on est constamment obligés d’être sur le qui-vive et grâce à nos meilleures plumes de par le monde, nous devons toujours réagir à tous ces “dérapages”, soit du fait qu’ils sont intentionnels ou malheureux.
    Le peuple d’Israel et ses lumières pourront toujours contrecarrer et depister les mauvaises graines qui poussent et les éradiquer.
    Ce front nous est plus favorable et nous gagnerons ce combat/ les arabes ou leur sympathisants se basant sur le faux et sur la triche ne seront pas les gagnants.
    Bravo Daniel,

  • Sandy Miller

    Les échanges entre personnes subissant une stigmatisation qui évolue au cours des siècles, notamment en fonction des changements sociétaux, sont extrêmement importants. Pourquoi? parce qu’ils permettent de garder la tête digne face aux déclarations fausses et destructrices qui misent une fois de plus le sentiment d’insécurité et la peur qui déstabilisent toute personne saine d’esprit.

    N’offrons surtout pas une pub gratuite aux prédateurs…

  • Waintraub Pierre

    Votre analyse est réélle pour cette échappée d’un zoo d’antisémistes. Qui à Bruxelles demandera sa démission au lieu de la laisser déblatérer. Que font nos députés européens qu’obéir aux ” verts”, voir le problème ACTA.
    Pensons aux législatives, mais si nos voix ne font pas basculer un vote, contrairement à ce que disent les antisémites, elles comptent.